Après nous le déluge

En attendant Godot

THÉÂTRE SAMUEL BECKETT / L. FRÉCHURET

Dans un champ de blé brûlé par le soleil avec, pour tout horizon, un pauvre arbrisseau sec et, pour tout point d’ancrage, un cageot en plastique rouge pouvant servir de chaise, deux épaves, deux clodos en fin de parcours, aux pieds usés et aux habits fatigués, attendent Godot. Et comme attendre à deux, c’est commencer à jouer, Vladimir et Estragon (c’est leur nom) se lancent dans un ping-pong de mots, un duel de clowns, une étreinte de coups et de tendresse mêlés dont seuls les vieux couples ont le secret. Jusqu’à ce qu’arrive Pozzo, tenant en laisse Lucky. On ne sait pas bien pourquoi Lucky est tenu en laisse ; mais comme quatre, c’est déjà l’humanité toute entière, on veut bien attendre avec eux...

 

À vrai dire, on se fout de savoir qui est Godot. Samuel Beckett s’en foutait aussi, d’ailleurs. Ce qui compte, c’est que ces quatre là attendent quelqu’un qui ne viendra jamais - comme d’autres attendent du travail, le grand amour, la lutte finale ou une paire de chaussures. Ce qui compte, c’est cette étrange capacité de l’homme à attendre, à espérer, à inventer ; cette énergie folle qu’il emploie à rester debout sous les catastrophes qui l’accablent ; son insondable et mystérieuse joie de durer...

 

Si Laurent Fréchuret a voulu monter ce chef-d’oeuvre trop vite rangé dans la catégorie du « théâtre de l’absurde », c’est pour montrer que non, En attendant Godot n’est pas absurde ; c’est même un combat contre l’absurde, une entreprise délicate et héroïque de civilisation - ou, en tout cas, de civilité. Même si l’on admet qu’on se traîne une vraie vie de chien, on aimerait bien, si c’est possible, pouvoir mourir en homme...

 

« UN formidable quatuor d’acteurs qui joue à la fois sur l’humour et sur le désespoir »

LE PROGRèS

dole

la fabrique

mar 4 avr > 20H30

 l

 

mer 5 avr > 20H30

 c

 

TARIf bleu zone 1

DURÉE 2h

DÈS 14 ans

 

Théâtre de l’incendie

 

Mise en scène Laurent Fréchuret

Scénographie Damien Schahmaneche

Lumière Franck Thévenon

Costumes Claire Risterucci

Coiffure maquillage Françoise Chaumayrac

Régie générale Nicolas Hénault, Xavier Davoust

Régie Plateau Pierre Langlois

Assistants à la mise en scène Caroline Michel, Gautier Marchado

Attachée de production Cécile Moulin

Directeur de production Slimane Mouhoub

Avec Jean-Claude Bolle-Reddat, Maxime Dambrin, David Houri, Vincent Schmitt, Antoine Besson

 

Production Théâtre de l’Incendie. Coproduction l’Estival de la Bâtie d’Urfé / Le Grand Angle Voiron / le Théâtre de Villefranche sur Saône. Avec les soutiens du Théâtre des Pénitents Montbrison / du Théâtre des Halles Avignon. Le Théâtre de l’Incendie est conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes / la Région Auvergne Rhône-Alpes / la Ville de Saint-Etienne, subventionné par le département de la LoireLe texte de la pièce est disponible aux Editions de minuit.

© 2010-2017 Les Scènes du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales